Comment reconnaître la présence de punaises de lit ?

Publié le : 09 mars 20225 mins de lecture

Pensez-vous avoir une invasion de punaises de lit dans votre foyer ? Depuis certains temps, on les croyait disparues. Pourtant, elles sont bel et bien de retour et elles peuvent s’installer chez vous. De plus, son infestation n’est liée pas du tout à l’hygiène, ni à la vétusté des endroits. Ces petits insectes piquent leurs victimes pendant le sommeil pour se nourrir de leur sang. Cela peut avoir des impacts majeurs sur la santé et sur la qualité de vie des individus. Il est donc indispensable de savoir les reconnaître pour agir rapidement afin d’endiguer sa propagation. Comment donc reconnaître la présence de punaises de lit ?

Comment reconnaître la présence de punaises de lit ?

Vous vous demandez peut-être comment savoir si j’ai des punaises. Malheureusement, les punaises de lit sont difficiles à repérer, car elles s’abritent dans les coins sombres et peu accessibles. Certains indices peuvent vous aider à reconnaître leur présence. Les piqûres de ces petits insectes laissent des lésions rouges sur des parties découvertes de la peau : les mains, les bras, le visage, le dos ou les jambes. Elles se présentent généralement regroupées en 3 ou 4 ou en alignées. Les piqûres de punaises de lit provoquent également des démangeaisons.

Pour information, ces réactions cutanées ne se présentent pas sur certaines personnes tandis que d’autres vont apparaître des réactions très fortes, même sévères. Une infestation de punaise se reconnaître également par des petites taches noires sur le matelas, les draps ou le sommier. Ces tâches peuvent correspondre à un bouton gratté, à l’écrasement d’une punaise pendant le sommeil de la victime ou à leur métabolisme. Vous pouvez trouver plus d’informations ici.

Reconnaître visuellement les œufs et les punaises de lit

Il est possible de reconnaître les punaises de lit, car elles sont des petites insectes visibles à l’œil nu. Les punaises adultes mesurent environ 5 et 7 mm de longueur en forme ovale et aplatie comme la taille d’un pépin de pomme aplatie. Elles sont généralement brunes, mais parfois, sa couleur change souvent le sang qu’elles absorbent pour se nourrir. Lorsqu’une punaise est gorgée de sang, sa couleur change légèrement et vire vers le rouge au brun foncé. Ces petits insectes ne volent pas, ne sautent pas, mais se déplacent comme des fourmis. Quant à leurs œufs, ils sont blanchâtres avec une grosseur d’une tête d’épingle, environ 1 mm de long. Ils se retrouvent souvent en grappe de quatre ou cinq. Collés par les punaises, les œufs fixent où ils ont été pondus, dans des espaces isolés.

Lorsque les immatures ou les jeunes changent de stade, elles deviennent plus grosses et changent de peau. C’est pour cette raison que vous avez trouvé des mues de punaises sur l’endroit d’infestations. Ces mues sont difficiles à repérer, car ils sont très clairs.         

Où se cachent-elles ?

Si la présence de punaises de lit dans un logement est reconnue assez rapidement, il est possible d’éviter son évasion. C’est la raison pour laquelle il faut chercher des signes dans leurs cachettes préférées. Ainsi vous pouvez cibler et adapter la lutte contre ces insectes, jusqu’à l’éradication de l’infestation. Au début, les punaises de lit se cachent souvent près de l’endroit où elles se nourrissent, c’est-à-dire sur le matelas et le sommier, à côté de la personne qu’elles vont piquer pendant son sommeil. Lorsque l’infestation devient plus grave, les punaises peuvent se disperser et s’abriter ailleurs dans la chambre à coucher. Ensuite, elles peuvent se remuer dans les autres pièces. Ces petits insectes privilégient souvent des zones discrètes comme les coutures et les ourlets des articles de literie, le dessous du matelas, la tête de lit, les meubles de chambre et les tiroirs, les chaises, les sofas, les fauteuils roulants et les housses, les vêtements, les sacs et les valises, les tapis et les rideaux, derrière les cadres et tableaux…

Plan du site